Maîtrise budgétaire Télécom – Pour réaliser d’importantes économies, ne vous limitez à la téléphonie mobile, gérer l’ensemble de votre périmètre Télécom !

graphestyloLa gestion financière des moyens de télécommunications se limite très souvent à la gestion et l’analyse des flux téléphoniques, et principalement au périmètre de téléphonie mobile. En effet, la mobilité représente le poste de dépenses le plus visible en entreprise depuis l’avènement des smartphones,  avec un mode de facturation qui facilite le suivi individuel.

Hors elle ne représente qu’une partie du budget Télécom des entreprises, les dépenses de téléphonie fixe sont toutes aussi importantes et les liaisons d’interconnexions réseaux inter-sites représentent un budget 2 fois supérieur !

loupeIl est ainsi essentiel d’analyser avec attention l’ensemble des dépenses qui constituent son parc Télécom afin de réaliser le maximum d’économies et d’assurer une parfaite maîtrise budgétaire. Ces autres postes de dépenses sont cependant plus complexes à traiter et à consolider, en effet la facturation des usages de téléphonie fixe est très souvent mutualisée (canaux voix groupés T0/T2), ce qui ne permet pas via la facturation des opérateurs une lecture directe des coûts réalisés par chaque utilisateur. L’affectation individuelle des coûts est cependant tout à fait possible, pour cela la solution de gestion ORIANTEL est interfacée avec les tickets d’appels issus des autocommutateurs et des opérateurs.

L’ensemble des informations de téléphonie (fixe et mobile) est ainsi consolidé dans le référentiel télécom et complété par les informations hiérarchiques issues des annuaires d’entreprises (LDAP), pour permettre le suivi (voire la refacturation) des consommations des utilisateurs réalisées à partir de leur poste mobile ET de leur poste fixe.

Il est également préconisé de gérer dans les reportings de gestion financière de télécommunications les charges fixes (et ponctuelles) facturés par les opérateurs car elles représentent également une part très importante des dépenses.

cam variable fixeeconomies

Leur analyse met généralement en évidence de nombreuses options – historiquement positionnées – et qui très souvent ne présentent que très peu d’intérêt, une meilleure utilisation du catalogue des contrats et services des fournisseurs télécoms permet de réduire ce poste de dépenses. Au-delà de l’analyse des consommations il est de la même manière tout aussi capital d’identifier les accès sans consommation, en effet les charges fixes associées représentent des foyers d’optimisations financières très importants.

Enfin, pour les clients multi-sites, la visibilité globale sur l’ensemble des dépenses Télécom :

Téléphonie mobile + Téléphonie fixe + Liaisons d’interconnexion réseaux

permet de disposer d’une base de connaissance très précise des dépenses Télécom de chacun des sites, donnant la possibilité de :

  • Comparer les coûts entre les différents sites afin d’identifier des usages anormaux
  • Faciliter l’établissement des budgets annuels, il est ainsi très facile d’anticiper l’impact budgétaire de la création de plusieurs nouveaux sites
  • Permettre la refacturation des dépenses par site ou par service
  • Faciliter la gestion au quotidien des actifs télécoms et des différents services souscrits
  • etc…

La majorité de nos clients gèrent la totalité de leur parc Télécom via notre solution de gestion financière ORIANTEL, elle permet de plus d’intégrer des coûts télécoms complémentaires, tels que : les dépenses d’investissement/maintenance des autocommutateurs,  les redevances radio, les frais d’Assistance à Maitrise d’Ouvrage Télécom, etc…

Pour plus d’informations, vous pouvez nous faire part de vos questions à l’adresse  contact@oriantel.net ou via le formulaire de demande du site internet.

(1)Statistiques issues du référentiel télécom des clients ORIANTEL